Expectations vs. Reality : Les études supérieures !

La rentrée, invention formidable et toujours aussi stimulante, est désormais derrière nous.

Cette année, je quitte le lycée. A moi le grand changement, la liberté, l’indépendance et les déménagements. Cette année, me voici plongée dans l’enseignement supérieur. Ce changement est à mon sens bouleversant, inattendu et surprenant.

Il y a quelques mois, alors que j’étais en Terminale, on m’a demandé de faire des choix,  de traduire mes goûts et mes centres d’intérêts afin de trouver la formation qui me correspondrait et me permettrait de réaliser ce que l’on pourrait nommer mes « aspirations professionnelles ». Pourtant, ce choix, déterminant, s’effectue bien trop souvent dans un flou des plus total et submergeant. Comment choisir en effet une formation dont nous n’avons qu’une vague connaissance?

Aujourd’hui, et tout au long de l’année, je vous proposerai de découvrir une série de témoignages d’étudiants qui, je l’espère, sauront vous aiguiller. Vous ferez donc aujourd’hui la connaissance de jeunes adultes ayant fait leur rentrée dans des formations aussi riches que variées et qui se font une joie de vous partager leur ressenti, leurs joies et leurs peurs, pour vous donner une idée de ce à quoi ressemblera votre future rentrée. Vous verrez que filles comme garçons, élèves en facultés, écoles ou prépa, tous ont découvert les joies de la vie en solitaire, le blues du dimanche soir, et les cordons bleus comme nouvel allié.

Ps : si toi aussi tu as découvert l’invasion des pâtes à chaque repas et de la vaisselle qui s’entasse dans l’évier n’hésite pas à nous faire part de ton ressenti dans les commentaires!

 

L’avis d’une étudiante en PACES 

  • Comment s’est passée ta rentrée ? T’attendais-tu à cela ?

Ma rentrée s’est très bien passée, la pré-rentrée m’a beaucoup rassurée et m’a surtout aidée à me repérer dans la fac, ce qui n’est vraiment vraiment pas simple ! Je n’étais pas très sereine pour le premier jour étant donné que c’est un univers totalement différent du lycée. Les cours en amphithéâtre, c’est très impressionnant et bien différent du petit cocon du lycée !

Je m’attendais à cette atmosphère un peu pesante entre les étudiants de PACES, étant donné que cette année, seul les meilleurs pourront accéder à la 2ème année. Cette donc la course au plus fort et au plus courageux. Néanmoins, j’avais beaucoup entendu parler avant la rentrée que c’était très souvent la guerre entre les étudiants pour avoir les bonnes places dans l’amphi, des bousculades des coups de coudes… Honnêtement je n’y croyais mais vraiment pas DU TOUT, je me suis dis « non pas à Besançon c’est une petite ville » ah ben non.. C’est vraiment la guerre ! Les premiers jours c’était vraiment comme si 1200 fauves étaient enfermés dans une cage et que d’un seul coup on ouvrait la cage.. Je te laisse imaginer. J’ai eu des bleus les premiers jours hein… Cela fait un peu peur comme ça mais au bout d’une quinzaine de jour tous les étudiants ont leur place et il y a beaucoup moins de bousculades. Donc oui, j’ai été un peu surprise de ce côté-là mais absolument pas déçue, je m’y attendais tout de même un peu.

  •  La vie d’étudiant c’est comment ?

Je ne vois pas vraiment la différence étant donné que je suis toute la journée la tête dans mes cahiers… Je dirais que c’est quand même un saut dans le vide notamment pour ceux qui ont un appartement et qui gèrent tout seul leur budget. J’ai  personnellement la chance d’avoir mes parents hyper présents à mes côtés donc c’est beaucoup de stress en moins. La vie étudiant c’est aussi beaucoup plus d’indépendance, mais qui dit indépendance dit responsabilités !

  • Une anecdote sur ta vie étudiante ?

 

Je ne sais pas si c’est vraiment une anecdote mais le premier jour de cours, mon bus est passé en retard, je suis donc arrivé 10 min après le début des cours TOUTE SEULE devant un amphi de 800 personnes. C’est vraiment, vraiment stressant pour un premier jour de cours mais au moins, j’étais rodée !

  •  Un bon plan à nous partager ?

Je ne sais pas si çà existe dans toutes les villes étudiantes mais à Besançon on peut pratiquer un sport gratuitement grâce au statut étudiant et je sais qu’il y a peu d’étudiants qui sont au courant. Il suffit de se rendre sur le site de Campus Sport Besançon et des nombreuses activités individuelles ou collectives sont proposées pour les étudiants bisontins, il suffit de s’inscrire pour l’activité qu’on souhaite pratiquer, il me semble que l’on peut s’inscrire jusqu’à 2 semaines à l’avance. Ces activités sont gratuites pour la grande majorité et animées par de supers profs. Personnellement j’ai testé le moderne jazz et la prof est super cool ! Les activités se déroulent principalement à la fac de sport de Besançon.

  •  Ce qui est mieux qu’au lycée ?

On est beaucoup plus libre qu’au lycée au niveau du travail. J’apprécie la fac car les profs n’imposent pas de méthodes de travail ou de support particuliers pour les cours. Chacun est libre de s’organiser comme il le souhaite et c’est un plus non négligeable pour ma part, car j’avais énormément de mal au lycée à supporter l’exigence des profs quant à certaines méthodes qui ne me convenaient pas. Pour la PACES, où la quantité de travail est considérable, il est nécessaire d’adopter une méthode de travail et une organisation qui nous convient parfaitement afin d’être le plus productif possible et de ne pas perdre de temps.

  •  Ce qui change le plus par rapport au lycée ? Ce que tu regrettes ?

Ce qui change le plus entre la PACES (pour mon cas) et la vie de lycéen c’est l’organisation de mes journées et de mes semaines en général. Au lycée, je n’ai jamais vraiment fait de planning pour réviser et je ne prévoyais jamais mes plages de révisions. De même pour mes week end, je sortais à la dernière minute, je ne bossais pas toute la journée mais que le matin. Alors que maintenant en PACES, si je ne prévois pas ma journée du lendemain la veille, c’est la panique générale ! On a tellement peu de temps pour assimiler une quantité énorme de connaissances, qu’il faut être rentable au maximum. De même pour mes week end, ils sont programmés au quart d’heure prêt sinon c’est panique à bord ! (les futurs paces, n’oubliez pas de vous accorder des moments de détente aussi, et ce n’est pas parce qu’on ne travaille pas le dimanche après midi que l’on n’aura pas sa première année). Ce que je regrette le plus pour l’instant ce sont mes amies, car elles sont toutes parties dans des villes loin de la mienne et que des fois quand j’ai une baisse de moral, je repense très souvent aux moments que j’ai passé avec elles !

  •  Ton plat étudiant préféré ?

L’omelette, beaucoup n’aiment pas ça, mais moi j’aime ça car c’est très rapide à préparer et dans une omelette on peut mettre un petit peu tout ce qu’on aime, de plus, quand on a une après-midi de révisions qui nous attend, il faut faire le plein d’énergie !

  • L’éloignement avec la famille et les amis comment tu le vis ?

Je l’ai très très mal vécu au début, lorsque je me suis retrouvée toute seule dans mon appartement pour la première fois, j’avais l’impression qu’on m’avait envoyée au bagne. Ca change les habitudes de manger toute seule le soir ou encore de rentrer de cours et de ne trouver personne à la maison. Les deux premières semaines étaient assez intenses en émotion, je pleurais souvent et j’avais qu’une hâte c’était de rentrer chez moi le week end. Mais maintenant je le vis beaucoup mieux, j’ai pris mes repères dans mon nouveau chez moi et je pense que c’est ce qui m’a permis de me sentir beaucoup mieux. Quant à mes amies, on s’appelle assez régulièrement donc ça va mais ça me manque quand même beaucoup de ne plus les voir tous les jours.

Le conseil de l’étudiant.e

Si j’ai un conseil à donner aux futurs étudiants, vous allez voir que la vie d’étudiant c’est très différent de la vie de lycéen, surtout si vous partez dans une grande ville pour faire vos études. Mais pas de panique, vous allez prendre vos marques et de nouvelles habitudes et c’est le début d’une nouvelle vie. Et pour les futurs PACES plus particulièrement,  cette année va être très intense et prenante mais surtout n’oubliez pas de vous aérez l’esprit et de faire du sport, ça ne peut vous faire que du bien !

L’avis de la sciencespiste

  • Comment s’est passée ta rentrée ?

C’était une rentrée assez stressante dans la mesure où je débarquais dans une ville totalement inconnue où je ne connaissais absolument personne. Bien que Reims soit à 1h en transports de chez moi, c’était la première fois que je me retrouvais totalement livrée à moi-même. Mais le campus Sciences Po de Reims est vraiment comme une grande famille, et j’ai eu la chance de rencontrer des personnes de Sciences Po avant la rentrée, ce qui m’a permis d’avoir rapidement des connaissances et des repères sur le campus. J’avais très peur de me retrouver seule et de ne pas réussir à m’intégrer, mais ça n’a pas été le cas. La rentrée scolaire a été finalement le plus difficile, car le format des cours est très différent de ce que nous avons vécu au lycée, et la charge de travail est conséquente. Mais l’équipe pédagogique de Sciences Po et les ami(e)s que je me suis fait ont réellement rendu cette rentrée beaucoup moins stressante que j’avais imaginé.

  • T’attendais-tu à ça ? Est-ce que tu as été déçue/surprise ?

Je savais à peu près l’ambiance générale qui régnait dans l’univers des grandes écoles et notamment à Sciences Po et je pense que ce que j’ai vécu se rapproche plus ou moins de ce que j’avais imaginé. En revanche, j’entendais partout qu’après deux ans à avoir bosser ce concours, la charge de travail serait nettement moindre en arrivant à Sciences Po mais c’était faux !

  • La vie étudiante, c’est comment ?

J’adore la vie étudiante. Cela fait très longtemps que je n’avais qu’une hâte : être indépendante. Il y a une entraide assez exceptionnelle entre les étudiants ce qui fait que l’on ne se sent jamais seul. Ce qui est le plus difficile pour moi, c’est de gérer toutes les tâches ménagères et actions de la vie courante (les courses, la vaisselle, le ménage, etc…) en même temps que les sorties et les cours. Mais à part ça, j’adore cette vie où je peux réellement m’organiser comme je veux et où je n’ai plus à vivre en dépendant des autres.

  • Une anecdote sur ta vie d’étudiant.e? 

Oula. Il y en a pleins. La vie étudiante c’est tout d’abord avoir la possibilité de ramener 3 personnes chez toi après une soirée à 4h du matin pour manger des pâtes et ouvrir une bouteille pour l’anniversaire d’un pote sans se préoccuper des parents. C’est aussi se faire des frayeurs, comme lorsque l’on doit parcourir la dernière centaine de mètres seule dans le rue tard dans la nuit (ou plutôt tôt dans le matin) en ayant peur de croiser quelqu’un qui nous ferait du mal. La vie étudiante, c’est également l’indépendance poussée à son maximum, où le contrôle parental ne rentre plus en jeu, ce qui pousse certains individus à acheter et héberger un coq chez eux dans le but de l’amener au week-end d’intégration. C’est aussi une vie où l’on joue avec l’adrénaline, où il peut sembler drôle de provoquer des mecs bourrés dans la rue et se barrer en courant après (c’est vraiment pas drôle finalement).

  • Un bon plan à nous faire partager ?

Toujours pister les réductions. En tant qu’étudiant, on peut vivre pour pas cher car pleins de marques, que ce soit de vêtements comme Asos, de restos ou de loisirs proposent des réductions aux étudiants, ce qui permet de vivre et de se faire plaisir sans avoir à manger uniquement des pâtes jusqu’à la fin du mois. Le bon plan ultime : s’incruster aux soirées d’intégration d’autres écoles dans les bars pour profiter des consos moins chères.

  • Ce qui est mieux qu’au lycée ?

Encore une fois l’indépendance. Mais au niveau scolaire, je dirais les équipements : les écoles ont beaucoup plus de moyens que les lycées et il y a réellement des espaces confortables pour travailler. Le campus reste ouvert bien après les heures de cours, et il n’est pas rare de rester sur place de 8h à 20h. Ce qui est top aussi, c’est la vie associative : à Sciences Po, il y a toujours un ou plusieurs évènements dans la journée, il n’est absolument pas possible d’assister à tous !

  • Ce qui change le plus, ce que tu regrettes ?

Ce qui me manque le plus c’est réellement la proximité avec mes profs. J’avais l’habitude de tout le temps parler avec mes profs et d’avoir une relation beaucoup plus personnelle que le simple rapport profs/élèves avec eux. Je parle encore avec mes profs du lycée et on a quelques apéros/soirées de prévu pour l’année ! Je ne pense pas que je vais retrouver ce type de relation ici, même avec les profs de TD en classe réduite, et ça me manque déjà beaucoup.

  • Ton plat d’étudiant préféré ?

Pâtes au pesto sans aucune hésitation ❤

  • L’éloignement avec ta famille et des amis, comment tu le vis ?

J’étais déjà assez indépendante chez moi donc c’est plus dur pour mes parents que pour moi ahah. Au contraire, il m’arrive parfois de culpabiliser par rapport à mes parents d’arriver à vivre aussi bien sans eux. Cependant, vivre seule sans vraiment personne peut être assez stressant : il y a quelques jours, je me sentais extrêmement mal et je n’avais pas la possibilité d’aller simplement voir ma mère dans sa chambre pour qu’elle me calme. J’ai fini par appeler un pote sur Reims pour m’aider, et c’est là que j’ai compris que l’entraide est géniale et qu’il y aura toujours quelqu’un pour m’aider en cas de problème. Pour ce qui est de mes amis, j’ai l’habitude. En effet, mes meilleurs amis habitent aux quatre coins de la région parisienne, et même de la France pour certains, donc j’ai l’habitude de ne pas les voir souvent. Mais on continue à se raconter nos vies mutuelles avec de grandes stories sur snap et ils connaissent tous les détails de ma vie à Reims et vice versa.

Découverte de la prépa commerce (option scientifique) 

  • Comment s’est passée ta rentrée ?

C’était un peu rude, il n’y a presque pas de changement avec le lycée au niveau des heures de cours et du fonctionnement (la prépa se fait dans un lycée) et pourtant tout est très différent. Les cours sont bien plus intenses et si vous n’êtes pas capable de prendre des notes, vous vous retrouvez tout simplement sans aucun cours… quand au travail personnel, dès le premier soir j’ai compris que ça n’aurait aucun rapport avec le lycée. Je travaille au moins 3h par soirée en finissant à 18h. On estime qu’il faut au moins 30h de travail personnel par semaine en prépa, et bien ce n’est pas un mensonge ! C’est presque le minimum vital.

  • As-tu été déçu.e / surpris.e ?

Je n’ai pas été surprise par la charge de travail, tous les élèves de prépa avec qui j’avais parlé m’y avait préparé. Mais s’il y a une chose qui m’a surprise c’est la cohésion et la bonne entente dans la classe. On parle de compétition en prépa mais ici ce n’est pas du tout le cas (bien sûr ça dépend des prépa). Les deuxième années ont été là pour nous conseiller et nous rassurer dès le premier jour et n’il y a aucune compétition entre nous.

  • La vie étudiante, c’est comment ?

A vrai dire je ne sais pas vraiment… la prépa ça n’a rien à voir avec la fac, on se rapproche plus du lycée. Et avec les DS, les DM, les colles et les leçons de 40 pages, on peut oublier les soirées étudiantes le jeudi soir. Le seul véritable changement, c’est vivre dans un appartement. Mais finalement on s’y fait assez vite et avec la charge de travail on n’a pas le temps de se sentir seul.

  • Un bon plan à nous faire partager ?

Si votre prépa organise un weekend d’intégration, profitez un maximum. C’est le moment idéal pour se lier d’amitié avec un petit groupe. Travailler en groupe et partager vos connaissances c’est un véritable avantage en prépa, être seul c’est une très mauvaise idée. Et si vous optez pour une prépa ECS, soyez sûr de pouvoir suivre en maths parce que c’est la matière essentielle. Et autant vous prévenir, ça n’est absolument PAS comparable aux maths de lycée.

  • Ce qui est mieux qu’au lycée ?

Ce qui change le plus c’est évidemment la charge de travail, vous bossiez comme un fou au lycée ? Alors la prépa n’est peut-être pas faite pour vous parce qu’il faut travailler 10 fois plus des choses 10 fois plus compliquées.

  • Ce qui change le plus, ce que tu regrettes ?

Ce que je regrette le plus, c’est mes après midi et soirées télé. Maintenant il n’est plus question de perdre des heures à rien faire. Je n’ai même pas de télé, mieux vaut éviter la tentation.

  • Ton plat d’étudiant préféré ?

Mon plat préféré ? Mon régime alimentaire est essentiellement composé de pâtes et de riz. Malheureusement la cantine n’est pas très diversifiée et ne sachant pas faire à manger, je me contente de gnocchis et de raviolis en attendant de rentrer pour manger des bons petits plats.

  • L’éloignement avec ta famille et des amis, comment tu le vis ?

C’est difficile. Étant assez éloignée, je ne rentre pas tous les weekends et c’est assez difficile le soir d’être seule. J’espère que mon voisin aime la musique parce que c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour combler le silence. Quant à mes amis, ils me manquent aussi, ne rentrant pas souvent je n’ai pas vraiment le temps de les voir. Et il faut dire que les voir faire la fête et vivre une nouvelle vie pendant que vous travaillez c’est assez difficile.

Mais en conclusion, même si ça ne fait qu’un  mois, je pense que la prépa vaut le coup. Ça apprend une véritable rigueur et ce qu’est le vrai travail. Mais il faut être sur que vous allez tenir le coup, la charge de travail est immense, il y a l’éloignement et le manque. Ne vous y engagez pas si vous n’êtes pas sur de vous et l’idéal et d’avoir une idée de ce que vous voulez faire pour être réellement motivé.

La prépa commerce (option économie) 

Pour ma rentrée, ça c’est plutôt bien passé. Je connaissais plus ou moins les lieux et les professeurs vu que j’avais été aux portes ouvertes, donc ça m’a beaucoup aidé.

Le conseil de la rédaction : Pensez à vous renseigner sur les dates des portes ouvertes! Si vous ne pouvez pas y assister n’hésitez pas à prendre directement contact avec l’établissement qui vous intéresse, il vous sera peut être possible de bénéficier d’une visite « privée » par des étudiants ou professeurs.

Je dirais que la première demie heure est impressionnante car tout est nouveau mais les professeurs et les 2 ème années nous ont très vite mis à l’aise.

Je n’ai pas été spécialement déçue ou surprise. A part peut-être sur le fait que sur certains forums, ou site internet ils décrivaient la prépa avec une ambiance médiocre ce qui n’est pas du tout le cas pour l’instant, donc c’est une agréable surprise.
La vie d’étudiant c’est totalement différent de notre vie de lycéen. Au niveau scolaire je reste quand même dans un lycée, avec une classe de seulement 40 élèves et des professeurs à notre disposition, donc ce n’est pas un changement énorme sur ce point. Néanmoins, vivre seule en appartement cela reste tout nouveau pour moi ! C’est plus de liberté certes, mais on découvre aussi les joies de la cuisine, de la vaisselle, du ménage…
Le conseil de la rédaction : Pensez à chercher les groupes Facebook « étudiants de … » (remplacez par le nom de votre ville) pour voir les annonces d’autres étudiants qui vendent leur machine à laver, aspirateur et autres appareils d’électroménager à un moindre prix! 
Je n’ai pas spécialement d’anecdote qui me vienne en tête a part peut-être que je passe la plupart de mon temps à perdre mes clefs et à rester bloquer en bas de chez moi..
Le conseil de la rédaction : Pour éviter ce problème on choisit le plus gros des porte-clés. Quitte à avoir l’air ridicule. 
Au niveau du bon plan, j’ai découvert une application (YUKA) qui permet de vérifier la contenances de nos produits. C’est vrai qu’en tant qu’étudiant ont a parfois tendance à manger des choses rapides et pas chères qui sont parfois très mauvaises pour la santé
En parlant d’alimentation et au vu de mes talents de cuisinière, mon plat d’étudiant préféré se résume à du jambon avec du riz ou des pâtes ou encore des plats que ma maman me cuisine.
C’est pas facile d’être éloigné de sa famille et de ses amis, mais j’ai la chance de pouvoir rentrer tous les week-ends et d’en profiter au maximum.
En conclusion je dirais que les études supérieures c’est une nouvelle vie qui s’offre à nous, avec de nouvelles opportunités qu’il faut savoir saisir !
La rentrée en fac de droit 
Ma rentrée a été vraiment cool. J’avais très peur du changement entre le lycée et la fac, heureusement tout a été pour le meilleur et je me sens bien dans les bâtiments et notamment dans l’amphi !
  • T’attendais-tu à ça ? Est-ce que tu as été déçue/surprise ?
Alors ça dépend je savais que j’allais être confrontée au bus rempli de monde, ou à l’énorme temps d’attente au restaurant universitaire par exemple mais j’ai été surprise par le comportement des autres étudiants. En effet ils sont très sociables et n’hésitent pas à te parler, te poser des questions, pour faire ta connaissance ! L’ambiance est très bonne pour le moment, j’espère que ça ne va pas changer ! Si cela m’a surprise c’est notamment parce qu’avant d’être en fac de droit, la plupart des gens me disaient que les étudiants étaient, je cite « des gens qui se la jouent », si bien que j’avais des a priori.
  • La vie étudiante, c’est comment ?

La vie d’étudiante change énormément du lycée, on se responsabilise beaucoup plus puisqu’on doit vraiment se débrouiller tout seul. Il faut s’occuper seul de ses cours car personne ne sera là pour te dire quand travailler, s’occuper de son appartement… Certains ne le font d’ailleurs pas vraiment mais moi j’aime vivre dans un endroit propre quand même aha !

  • Une anecdote sur ta vie d’étudiant.e? 
Si la plupart des étudiants sont sympas, d’autres sont totalement insupportables !  L’autre jour un bus s’est arrêté devant l’abris bus de la fac et comme à son habitude il était blindé. Donc le chauffeur a fermé les portes, normal. Et là un étudiant a commencé à insulter le chauffeur, le menacer etc. La scène était tellement ridicule car le chauffeur n’entendait rien, il voyait juste l’étudiant lui faire des doigts d’honneur. Pour moi c’est une anecdote drôle car au final tout le monde rigolait face à la scène et l’étudiant lui n’avait pas du tout honte alors qu’il devrait, c’était tellement ridicule que j’y ai pensé toute la journée en rigolant.
Le conseil de la rédaction : Le stress vous fait péter un plomb? Pensez à l’homéopathie. (Le passiflora saura vous calmer) 
  • Un bon plan à nous faire partager ?
Pour le bon plan, je parlerais peut être de certains bars de Besançon (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé). Plus sérieusement, pensez à vous renseigner sur les activités sportives qui sont proposés aux étudiants, je trouve ça top pour les personnes qui veulent se vider la tête ou s’amuser.
  • Ce qui est mieux qu’au lycée ?

Au lycée, certains professeurs ne pouvaient pas spécialement t’apprécier et cela se ressentait parfois sur les notations (histoire vécue). Une fois à la fac les profs ou les chargés de TD te notent vraiment sur le contenu de ta copie, sans distinctions ou discrimination. Cette partialité est au final plus juste qu’au lycée. Ce qui change le plus c’est les horaires, avoir cours de 9h30 à 11h et avoir un trou qui va jusqu’à 16h30 ça change beaucoup !

  • Ce que tu regrettes?

Ce que je regrette le plus c’est de ne pas rentrer chez moi, dans ma maison. J’ai assez mal vécu au départ l’éloignement avec ma famille et avec tous les petits repères que j’avais pu me faire. Au départ j’ai eu un coup de blues mais maintenant que tout c’est mis en place, tout va mieux. Au niveau de mes amis je le vis très bien car au final ils sont presque tous dans la même ville que moi. Certains me manque beaucoup, mais j’ai gardé la plupart à mes côtés et je les vois régulièrement !

L’école de commerce 

 

  • Comment s’est passée ta rentrée?

 

Ma rentrée s’est bien passée, nous avons été bien intégrés par les « anciens » élèves qui étaient très sympas et nous ont aidé à nous repérer dans l’école.

  • T’attendais-tu à ça ? Est-ce que tu as été déçue/surprise ?

On ne peut jamais vraiment savoir à quoi sa rentrée dans le supérieur va ressembler alors on appréhende mais au final j’ai été surprise dans le bon sens ! Même le directeur et les différents profs sont là pour nous mettre à l’aise (mais aussi pour nous dire de bosser…).

 

  • Que penses-tu de la vie d’étudiant ? 

La vie d’étudiant est un gros changement c’est indéniable. Je ne suis seule chez moi que depuis deux semaines mais devoir s’assumer seul, gérer son emploi du temps, ça change de la vie avec papa, maman ! Il faut à la fois gérer sa vie scolaire, le temps de travail personnel (hors cours) qui est forcément plus important même si on a que 17h de cours par semaine et la vie de tous les jours, entre les courses, les rendez- vous, le ménage… ce qui représente une bonne partie du temps libre qu’on avait au lycée au final !

 

  • Un bon plan à partager? 

Je vous dirais de vous servir de votre carte étudiant et/ou carte jeune, qui vous permet d’avoir des réductions sur pleins de trucs notamment sur les transports, ce qui n’est pas négligeable ! Vous pouvez aussi opter pour bla bla car c’est top aussi pour faire des rencontres et ça revient moins chers que de prendre le train! Si vous tenez à prendre le train optez pour la carte jeune (50€ par an) ou pour TGV max (environ 80€ par mois). Quand vous faites vos courses évitez de prendre tout le temps de la marque, cela vous permettra d’économiser jusqu’à 3/4€ pour une qualité égale ! Pensez aussi à des alternatives aux pâtes, comme le quinoa ou les légumes qui reviennent d’ailleurs souvent moins cher !

 

  • Ce qui change par rapport au lycée ?

Ça change vraiment du lycée, on a plus de responsabilité, on doit gérer nos absences, nos devoirs et les profs ne sont plus derrière nous. On doit travailler par nous même donc c’est un gros changement qui nécessite un certain temps d’adaptation, mais je pense qu’on s’y fait à force ! Je suis très contente d’être dans une école ou la plupart des matières correspondent beaucoup plus à mon profil qu’au lycée où on étudie seulement des matières de façon très générale.

Les études supérieures nous font grandir par rapport au lycée, je pense c’est une étape importante. Le point négatif c’est qu’on se sépare de ses amis du lycée et de sa famille et ça fait quand même bizarre, même si l’on a souvent tendance à se dire au début que « ouais je vais quitter ma famille, être libre trop bien » on se rend vite compte que c’est dur d’être éloigné et que l’on se sent vraiment chez soi quand on rentre le week-end et que ça fait beaucoup de bien d’être près de ses proches!

Témoignage d’un étudiant en STAPS (et sportif de haut niveau) 

J’ai l’impression que ma rentrée s’est passée de façon précipitée, j’ai reçu beaucoup d’informations à la dernière minute. Je suis donc un peu déçu de l’organisation, même si je ne m’attendais bien évidemment pas à ce que tout soit super carré !

Concernant la vie d’étudiant, c’est cool, mais il faut savoir se gérer et s’organiser, surtout quand on est Sportif de haut niveau.

 

  • Une anecdote? 

 

Et bien pour ma première dissertation j’ai cherché pendant 15 minutes le bon amphithéâtre, et quand j’ai finalement trouvé le devoir avait déjà commencé si bien que j’ai du partir…

 

  • Un bon plan?

JustEat pour se faire livrer à domicile !

 

  • Ce qui est mieux qu’au lycée ? 

Le fait de pas avoir un prof derrière nous pour surveiller nos faits et gestes sans hésitation !

 

  • Ce qui tu regrettes ? 

Mes amis…

Remarque de la rédaction : C’est mignon.  

 

  • Ton plat d’étudiant préféré? 

Pommes rissolées steak. (Bientôt sur vos écrans dans l’émission Top chef)

Etudiante en hypokhâgne

Ma rentrée s’est plutôt bien deroulée, contrairement à ce que je pouvais imaginer. Forcément, l’idée d’une nouvelle vie implique toujours une certaine part d’appréhension. Au niveau de l’organisation, disons que tout était fait pour que cela se passe bien. J’étais à dix minutes à pied de mon lycée, et je n’étais pas seule puisque deux autres de mes amies étaient sur la ville. Concernant l’intégration, je dirais que ce fut plutôt une chouette surprise, je n’ai jamais ressenti autant de bienveillance dans un milieu de travail (ce qui crée une grande nuance avec le secondaire) Cette vie d’étudiante, je la perçois comme un grand changement, une étape vers une autre vie : la vraie! Celle où l’on commence à avoir ses propres responsabilités et où l’on est confronté à la vie en société de façon concrète (sans papa et maman!) Cette première confrontation est ainsi une phase nécessaire dans la construction de sa personne.

Pour ce qui est de l’anecdote, je pourrais (déjà) évoquer toutes ces petites galères dans le train et dans les gares (on ne peut pas dire qu’une valise soit un objet extrêmement maniable)

Un bon plan ? Dormir un maximum c’est primordial quand on veut reussir!!

Comme je l’ai évoqué précédemment, ce qui change énormément par rapport au lycée est cet échange qu’on peut avoir avec les autres. Plus l’on avance et plus l’on s’oriente vers ce que l’on aime réellement, plus les personnes autour de nous nous ressemblent. On a beau avoir tous des ambitions différentes, on retrouve chez la majorité des personnes cette recherche personnelle similaire à la nôtre. Ce qui change le plus, et qui pourrais je pense me faire le plus de mal, c’est l’éloignement. L’éloignement de ma famille et des personnes qui partageaient mon quotidien auparavant. Mais les semaines défilent et je reste persuadée que les rapports deviennent encore plus solides lorsque que l’on s’éloigne, car le manque fait que l’on profites davantage des personnes que nous aimons!

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s